RSOC Vol. 10 No. 12 2013 pp 21. Publié en ligne 12 octobre 2013.

Insertion d’une prothèse oculaire

Sue Stevens

Anciennement infirmière conseillère, International Resource Centre, International Centre for Eye Health (ICEH), Keppel Street, London WC1E 7HT, Royaume-Uni.

Related content

Indications

  • Pour offrir au patient un résultat esthétique satisfaisant
  • Pour permettre au patient d’être autonome après l’ablation d’un œil
  • Pour maintenir le volume de l’orbite (dimensions et forme)

! Il faut mettre en place une prothèse provisoire jusqu’à l’obtention de la prothèse définitive, afin d’éviter un rétrécissement de l’orbite.

Matériel nécessaire © Sue Stevens
Matériel nécessaire © Sue Stevens

Matériel nécessaire

  • Petit récipient de solution isotonique salée ou d’eau bouillie puis refroidie à température ambiante
  • Miroir
  • Cotons-tiges
  • Tampons de gaze
  • Prothèse définitive ou provisoire

Préparation

  • Installer le patient dans un endroit où il pourra s’entraîner à insérer et à enlever la prothèse à l’abri des regards indiscrets.
  • Rassurer et encourager le patient. Même s’il éprouve au départ quelques difficultés à insérer et enlever la prothèse, ceci deviendra beaucoup plus facile avec un peu d’entraînement et il pourra se débrouiller tout seul sans problème.
  • Toujours se laver les mains avant de commencer.

Méthode pour insérer la prothèse

  • Demander au patient de regarder vers le bas, ceci facilitera l’insertion.
  • Nettoyer les paupières avec des cotonstiges ou des tampons de gaze trempés dans la solution isotonique salée.
  • Humecter la prothèse en la trempant dans la solution isotonique salée (Fig. 1).
  • Saisir la prothèse entre le pouce et l’index, en plaçant la bosse de la prothèse en position supérieure et sa face convexe face à vous (Fig. 2).
  • Avec la pointe d’un doigt de l’autre main, soulever délicatement la paupière supérieure (Fig. 3).
  • Insérer la partie supérieure de la prothèse, avec un mouvement allant vers le haut, vers l’arrière et vers l’intérieur (Fig. 4).
  • Arrêter de soulever la paupière supérieure (mais continuer à maintenir la prothèse) et, en vous servant de votre main libre, abaisser délicatement la paupière inférieure. La partie inférieure de la prothèse devrait pouvoir s’insérer facilement sous la paupière inférieure.
  • Vérifier que la fermeture palpébrale est normale et, surtout, que le patient n’éprouve aucun inconfort.
Figures 1 - 6.  © Sue Stevens
Figures 1 – 6. © Sue Stevens

Méthode pour enlever la prothèse

  • Demander au patient de regarder vers le haut, ceci facilitera ce procédé.
  • Nettoyer les paupières avec des cotonstiges ou des tampons de gaze trempés dans la solution isotonique salée.
  • Avec l’index, abaisser délicatement la paupière inférieure pour faire apparaître le bord de la prothèse (Fig. 5).
  • Pousser délicatement la paupière sous la prothèse et, avec un doigt de l’autre main, exercer une légère pression sur la paupière supérieure (Fig. 6). La prothèse devrait sortir facilement. Récupérer celle-ci dans la paume de la main. Note : dans la Fig. 6, le patient enlève lui-même sa prothèse.
  • Placer la prothèse dans la solution isotonique salée. Bien nettoyer avant de réinsérer.

! Le patient souhaitera peut-être d’abord observer dans un miroir pendant que quelqu’un d’autre insère et enlève sa prothèse, avant de tenter de le faire lui-même.

! Encourager le patient à observer et toucher son orbite vide. Ceci permet de surmonter une certaine appréhension, qui empêche le patient d’avoir confiance en lui et de retrouver son autonomie.


Cette fiche technique fait partie d’une série publiée par ICEH en 2009, 24 Fiches techniques de soins oculaires, sous format A4 plastifié. Cette série de fiches est basée sur quatre volumes de diapositives : « Teaching series N°10 : Practical ophthalmic procedures », volumes 1 à 4 (ICEH). Pour commander gratuitement ces 24 fiches techniques, vous pouvez écrire à Anita.Shah@Lshtm.ac.uk ou à iceh@iceh.org.uk ou bien écrire à TALC, PO Box 49, St Albans, Herts, AL1 5TX, Royaume-Uni. Vous pouvez aussi les télécharger sur : www.iceh.org.uk